AccueilAccueilFacebookFacebookActualitésActualitésContactContactMentions légalesMentions légales

Arbre et bois

Facebook Google Plus Linkedin Twitter email

Les feuillus

Le Châtaigner Le Châtaigner Le Châtaigner

Le Châtaigner

mi-dur, moyennement lourd, très tannique

Durée de vie :
1000 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures et extérieures, bardage, bardeaux, parquet, charpente, mobilier

Description :
Ses qualités sont nombreuses : il nourrit abondamment, son bois de grande qualité résiste naturellement à l'eau ainsi qu'aux attaques xylophages, il se fend bien et ses jeunes branches peuvent se tresser.

De teinte brun-jaune, son aspect rappelle le chêne mais sans maillage et avec un grain légèrement plus grossier.

On peut construire et équiper entièrement une maison en châtaigner, des fondations à la toiture. De plus, son vieillissement naturel en extérieur lui confère un bel aspect brillant et argenté.

Facebook
Le Chêne Le Chêne Le Chêne

Le Chêne

dur, lourd, très tannique

Durée de vie :
1000 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures et extérieures, parquet, charpente, mobilier, construction navale, tonneaux, tannage

Description :
Le chêne est l'essence la plus répandue de France, c'est la variété pédonculé qui est surtout travaillée. Son bois est de très bonne qualité, notamment en usage extérieur où il supporte bien l'eau mais apprécie moins le soleil direct. Il donne des charpentes extrêmement durable.

D'une belle couleur naturellement claire allant du beige-jaune au brun-rosé, il est toutefois souvent teinté. Le chêne est reconnaissable à la présence de rayons médullaires fortement visibles en débit sur quartier, on appelle ça la maille.

Comme le châtaigner, c'est un bois de choix pour les finitions rustiques (brossé, herminette, rabot rond).

Facebook
Le Hêtre Le Hêtre Le Hêtre

Le Hêtre

dur, lourd

Durée de vie :
300 ans, certains jusqu'à 1000 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures, parquet, mobilier, ustensiles de cuisine, jouet, plan de travail, tournerie

Description :
La troisième essence la plus répandue de France donne un bois très dur qui lui vaut d'être largement utilisé en pétrin, billot en bois de bout, manche d'une célèbre marque de couteau savoyarde, pince à linge et tout autre pièce devant être solide. Se cintrant bien, il est la principale essence des chaises.
Il est par contre nerveux et sensible à l'eau.

Le bois est homogène, sa couleur est beige clair tirant vers le jaune ou le rosé, les cernes sont très peu marquées.

Son aspect relativement neutre donne le principal décor du mobilier industriel en mélaminé.

Facebook
Le Frêne Le Frêne Le Frêne

Le Frêne

dur, lourd, élastique, tannique

Durée de vie :
150/200 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures, parquet, mobilier, charronnage, manche d'outil

Description :
De part ses bonnes qualités mécaniques proche du chêne mais avec plus de flexibilité, le frêne est reconnu pour faire de bons manches, maillets, cannes... Autrefois, les charrons s'en servaient avec le charme et le cornouiller. On en faisaient également skis et javelots.
Comme le hêtre, le frêne est naturellement peu durable en extérieur.

Son aspect se rapproche du chêne. Mais sa couleur est beaucoup plus claire, blanche aux veinages rosés et jolis reflets nacrés. Il peut par contre jaunir au soleil direct.

Il se prête au polissage et donne un toucher très doux.

Facebook
L'Acacia ou Robinier faux-acacia L'Acacia ou Robinier faux-acacia L'Acacia ou Robinier faux-acacia

L'Acacia ou Robinier faux-acacia

très dur, lourd, tannique, imputrescible

Durée de vie :
300 ans

Utilisations :
piquet, parquet, mobilier extérieur, terrasse

Description :
Importé d'Amérique du Nord il y a peu et poussant vite, il est considéré comme invasif mais il est très utile pour reboiser un sol stérile et fixer digues et talus.

Un bois aux excellentes qualités mécaniques comme le chêne tout en étant plus dur et d'une remarquable tenue en extérieur. Cependant, nerveux, désaffûtant les outils et présentant beaucoup de contre-fil, c'est un bois difficile à travailler pour le néophyte. De ce fait, il est plus souvent employé en usages peu valorisés. Mais, de meilleure qualité que bien des bois exotiques, il demande à être apprivoisé ; choisir un arbre bien droit et le travailler un peu “vert” déjouent certaines embuches.

Sa couleur est jaune vif puis fonce rapidement en brun orangé. Les cernes sont bien visible et son grain plutôt grossier.
C'est un beaux bois présentant reflets et profondeur.

Facebook
Le Noyer Le Noyer Le Noyer

Le Noyer

dur, plutôt lourd

Durée de vie :
300 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures, boiseries, plafond, mobilier de luxe, sculpture, teinturerie

Description :
Bois précieux, le noyer a beaucoup été utilisé par les ébénistes depuis la Renaissance, pour les meubles de style et régionaux, et jusqu'à la moitié du XXème avec l'industrie et l'avènement du formica, date à laquelle il se voit démodé comme le chêne, peut être trop foncé. Il est heureusement encore utilisé dans la fabrication de mobilier plus moderne.

Avec une texture fine et dense, il est parfait pour la tournerie et équipe instruments de musique, crosses de fusil...

Il offre un vaste panel de couleur allant du gris clair au marron foncé et passant par des veinages roux, bruns et violacés. Il est d'ailleurs préférable de ne pas le teinter pour profiter de ses superbes nuances de couleurs.

Facebook
Le Merisier Le Merisier Le Merisier

Le Merisier

dur, lourd

Durée de vie :
100 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures, boiseries, mobilier de luxe, sculpture

Description :
Bois précieux également, le merisier est très proche du noyer quant à sa densité, texture et la qualité de sa finition. Il a donc été employé pour les mêmes travaux hauts de gammes et connu le même sort avec la dépréciation du bois massif.

Toutefois, le merisier est toujours reconnu comme un bois de premier choix pour les travaux fins à savoir la lutherie, tournerie, sculpture et bien sûr pour le mobilier.

Son grain est fin et sa couleur varie de l'orangé clair au brun-rouge.

Facebook
L'Erable L'Erable L'Erable

L'Erable

dur, mi-lourd

Durée de vie :
de 200 à 500 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures, parquet, mobilier, lutherie

Description :
S'il ne fait pas parti de la famille des fruitiers, son bois s'y apparente grandement et comme eux, son utilisation est réservée aux travaux fins.

Certains bois offrent un fil ondulé qui est apprécié des luthiers. Outre son aspect esthétique, cette particularité répercute le son différemment et renforce le bois qui peut alors être mis en œuvre en épaisseur plus fine, ce qui améliore les qualités acoustiques de l'instrument. Surtout employé en éclisses et fond de violon, mais aussi en guitare, flûte...

Sa texture est fine, régulière. Ses cernes sont un peu marquées et sa belle couleur, du blanc au rose pâle peut virer à un jaune moins heureux au soleil direct comme beaucoup de bois clairs. Coupé sur quartier, il présente un subtil maillage lui procurant reflet et profondeur. Un très joli bois.

Facebook
Le Tilleul Le Tilleul Le Tilleul

Le Tilleul

tendre, plutôt léger

Durée de vie :
600 ans

Utilisations :
sculpture, tournerie, charpente de meuble, objets utilitaires

Description :
Arbre sacré pour nombre de tradition, de paix et de justice, il nous en reste de bels exemplaires trônant au centre des villages. Se travaillant aisément et permettant la réalisation de formes fines, c'est un bois fort employé par les tourneurs et sculpteurs ; mais aussi par les ébénistes, comme bois ordinaire et léger pour leurs ossatures de meuble.

Il sert également à la fabrication d'objets très variés : manche à balais, touche de piano, harpe, sabot, jouet, crayon, allumette, moule de chapelier...

Son grain est très fin et uniforme, sa couleur est pâle tirant vers le jaune.

Facebook

Les résineux

Le Douglas Le Douglas Le Douglas

Le Douglas

plutôt tendre, mi-lourd

Durée de vie :
500 ans

Utilisations :
menuiseries extérieures, ossature bois, charpente, construction navale

Description :
Originaire d'Amérique du Nord et implanté en Europe il y a peu, le douglas s'est vite répandu et couvre maintenant une part non négligeable de la forêt française.

Grâce à sa croissance rapide, son bois droit, régulier avec peu de défaut et sa durabilité naturelle, il est le bois d'ossature principalement employé dans la construction écologique.
Mais attention à ne pas se faire piéger : pour conserver sa durabilité de classe 3, l'aubier ne doit pas représenter plus de 10% du volume du bois.

Son bois à large cerne, franchement rosé, est facilement reconnaissable parmi les autres résineux.

Facebook
Le Mélèze Le Mélèze Le Mélèze

Le Mélèze

moyennement dur, mi-lourd, imputrescible

Durée de vie :
600 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures et extérieures, charpente, terrasse, bardage, bardeaux, construction navale

Description :
Parmi les conifères, il est un des seuls au feuillage caduc et son bois est le plus durable. Il se fend bien et est notamment utilisé en bardeaux comme le châtaigner.

Du fait de son imputrescibilité, son emploi principal se tourne vers les usages extérieurs.
Son bois est par contre nerveux et demande quelques précautions pour le travailler.

Les cernes sont marquées et rapprochées. Sa couleur est claire, jaune-orangé. Son bel aspect en fait aussi un bois de choix pour le mobilier, en outre la finition brossé lui va à merveille.

Facebook
Le Cèdre Le Cèdre Le Cèdre

Le Cèdre

tendre, plutôt léger, résistant

Durée de vie :
300 ans mais certains ont plus de 2000 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures et extérieures, charpente, mobilier, lutherie

Description :
Bien que fragile et fissile, le bois de cèdre est agréable à travailler et de très bonne tenue en intérieur. En lutherie, on en fait des tables d'harmonie donnant un son plus chaud que l'épicéa plus couramment utilisé.

Il dégage une bonne odeur persistance éloignant certains insectes et sert donc en panneaux de fond d'armoire. Les meubles en cèdre apportent une ambiance chaleureuse.

Fil droit et régulier comme le mélèze mais avec des cernes souvent plus serrées et de couleur tirant vers le brun-rouge.

Facebook
Le Cyprès Le Cyprès Le Cyprès

Le Cyprès

moyennement dur, mi-lourd, résistant

Durée de vie :
de 500 à 1000 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures et extérieures, charpente, mobilier, construction navale

Description :
Quel bonheur de le façonner. Le bois de cyprès est stable et a une bonne densité ; mise à part le contre-fil, il se travaille aisément et embaume l'atelier.
Ses bonnes qualités lui permettent d'être employé en extérieur.

Comme le cèdre, le cyprès était utilisé pour confectionner sarcophages et objets rituels. Il intervenait aussi dans la construction des temples.

Facebook
L'épicéa L'épicéa L'épicéa

L'épicéa

plutôt tendre et léger, résistant

Durée de vie :
500 ans

Utilisations :
menuiseries intérieures et extérieures, charpente, mobilier, lutherie, papeterie

Description :
Essence beaucoup utilisée en reboisement et couvre 5% de la forêt française mais sa présence en masse appauvrie le milieu.

Bien que ça ne soit pas le bois le plus durable, on en fait néanmoins de bonnes charpentes grâce à son fût long et droit. En boiseries et mobilier, son odeur et son côté "chalet" sont appréciés.
Ses qualités acoustiques en font un bois largement employé en lutherie comme caisse de résonance, table d'harmonie, corps de violon...

Le bois d'épicéa, assez noueux, est très clair ; ses cernes de printemps sont quasi blanches et celles d'été jaune-orangé. Son fil est régulier.

Facebook